Tickets Arctic Monkeys

Arctic Monkeys

Groupe de rock nouvelle génération, Arctic Monkeys démarre sa carrière en laissant toutes ses chansons en téléchargement gratuit sur internet. Les schémas classiques dans le monde musical sont à mal, mais l’audace a payé. Avec l’album Whatever People Say I Am, That's What I'm Not sorti en janvier 2006, Arctic Monkeys fait plus de...

Arctic Monkeys

Groupe de rock nouvelle génération, Arctic Monkeys démarre sa carrière en laissant toutes ses chansons en téléchargement gratuit sur internet. Les schémas classiques dans le monde musical sont à mal, mais l’audace a payé. Avec l’album Whatever People Say I Am, That's What I'm Not sorti en janvier 2006, Arctic Monkeys fait plus de vente sur le premier jour (118 501) que les autres artistes du top 20 réunis. Plusieurs fois récompensé, le groupe n’a pas encore annoncé de dates pour le compte de cette année, mais cela ne saurait tarder.

 arctic_monkeys_group

Arctic Monkeys, parti de rien

C’est à High Green, une banlieue de Sheffield en Angleterre que Arctic Monkeys voit le jour. Formé en 2002, le groupe de rock anglais est composée d’Alex Turner au chant, de Jamie Cookie Cook à la guitare, Nick O’Malley à la basse et Matt Helders à la batterie. A leurs débuts, ils arpentent les scènes des bars anglais, jouant majoritairement des reprises. Arctic Monkeys donne son premier concert dans un pub de Sheffield le 13 juin 2003. Par la suite, ils distribuent gratuitement après chaque représentation des gravures de leurs démos et des versions live de leurs singles. Le nombre de CDs étant souvent insuffisant pour couvrir la demande, les fans se mettent au peer-to-peer. Entre fans, les morceaux du groupe s’échangent sur Internet. Toutes les chansons des Arctic Monkeys étaient donc disponibles en téléchargement gratuit  sur leur page MySpace. Les titres sont même rassemblés sur une compilation amateur, Beneath The Boardwalk. Au festival de Reading, les membres de Arctic Monkeys s’étonnent de voir, lors de leur apparition, une grande foule reprendre en chœur des chansons qui jusque là n'existaient que sur MySpace. Au départ, le groupe avait de la peine à trouver un label. En mai 2005, ils publient leur premier Extended Play (EP) sur un label qu'ils ont créé eux-mêmes, Bang Bang Records. L’EP, Five Minutes with Arctic Monkeys est composé de deux chansons: Fake Tales of San Francisco et From the Ritz to the Rubble. Les fans ayant eu accès aux chansons sur internet, c’est par le téléphone arabe que la renommée des Artic Monkeys se construit. Bientôt, les concerts à guichets fermés se multiplient à travers tout le Royaume-Uni, vu la mobilisation qui se crée autour du groupe de rock, très vite les maisons de disques se précipitent.

 arctic_monkeys_les_débuts

Artic Monkeys : le démarrage de l’ascension

Les Arctic Monkeys signent chez Domino Records en juin 2005. Le 23 octobre, ils font une entrée fracassante à la première place des charts anglais. C’était avec le single I Bet you look good on the dancefloor, une bombe rock larguée depuis l’Angleterre. Même si le monde de l’internet les connaissait et les adulait déjà, ce tube accompagné d'une vidéo live est une confirmation officielle du groupe auprès du grand public.

En janvier 2006, l’album « Whatever People Say I Am, That's What I'm Not » sort. Avec des milliers de pré-commandes, c’est l’une des plus grosses sorties de l’année. L’album se classe directement n°1 et se vend à plus de 1,2 million d'exemplaires en Grande-Bretagne, dont 363 735 exemplaires la première semaine. Cet exploit vient remettre en question les plaintes et critiques des maisons de disques à propos du téléchargement et de la copie privée.

Le groupe publie, le 24 avril 2006, un EP intitulé « Who the Fuck Are Arctic Monkeys ». Le 14 août 2006, un autre EP paraît. « Leave Before the Lights Come On » est le premier enregistrement des Arctic Monkeys sans Nicholson, remplacé par Nick O'Malley depuis le retour du groupe de sa tournée américaine.

Le 23 avril 2007, les Arctic Monkeys sort leur deuxième album: « Favourite Worst Nightmare ». Grâce au nombre de téléchargements et de précommandes jamais atteint, toutes les chansons de l'album se placent dans le top 200.

arctic_monkeys_en_concert

Les membres du groupe décident de s'accorder du temps libre. Ils reprennent l'enregistrement de nouveaux titres dès juillet 2008. Le 24 août 2009, un troisième album  sort : « Humbug ».

Le 6 juin 2011, au terme de la tournée North America Tour, l’album « Suck It and See » est dévoilé. Il se retrouve immédiatement n°1 dans les charts. Porté par leur succès, le groupe participe à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012.

« AM », leur cinquième album sort le 9 septembre 2013 et est qualifié d'album de l'année 2013 par le magazine NME

 

Distinctions

La notoriété des Arctic Monkeys a été reconnue à plusieurs occasions. Le groupe a remporté sept Brit Awards, dont le prix du Meilleur Groupe Britannique et le prix du Meilleur Album Britannique trois fois. Arctic Monkeys a  été en nominé pour trois Grammy Awards. Ils ont également remporté le Mercury Prize en 2006 pour leur premier album, en plus de recevoir des candidatures en 2007 et 2013.

 arctic_monkeys_distinctions

Concert  Artic Monkeys 2016

Le 11 novembre 2014, Arctic Monkeys était au Movistar Arena, en Chilie. Le groupe était au aussi Brésil où il a tenu deux concerts à São Paulo et Rio de Janeiro, respectivement les 14 et 15 novembre 2014. Pour l’année 2016, il se pourrait que le groupe fasse dans les mois à venir des concerts en Europe. Les dates sont en cours  de validation. Restez connectés et soyez les premiers à être informés. 

Plus

Tickets Arctic Monkeys 

Nous n'avons pas de tickets disponible dans cette catégorie, pour le moment.